Skip Navigation



Flash Player(free)

Le royaume de Grand Gaya est vivant. Les sites historiques qui donnent un aperçu sur la vie du royaume de Grand Gaya, un des pays antiques de la Corée


Croissance et développement

Développement du royaume de Grand Gaya - Le pays gouverné par un grand roi

Depuis le troisième siècle Garaguk se développait jusqu'à ce qu'il devienne Grand Gayaguk.
Grand Gayaguk a bien développé l'agriculture et renforcé les armées en fabriquant les outils agricoles et les armes après avoir exploité les mines de fer. Grand Gayaguk a échangé les produits divers civilisés avec Beakje et le Japon. Ces échanges se sont ouvertement développées au 4ème siècle et par la suite le roi Haji avait envoyé les diplômates en Chine comme les rois de Goguryeo, de Beakje, et de Shilla. Les diplômates étaient revenus avec le titre de "Bogukjanggunbongukwang". Depuis le roi de Grand Gaya était appelé le Grand roi et il a commencé a diriger d'autres pays de Gaya et au 5ème siècle le grand roi était devenu aussi puissant que les rois de Beakje et de Shilla.

Les régimes politiques du royaume de Grand Gaya

Grand Gaya le plus puisssant s'était étendu jusqu'à Hapchun, Gyeochang, Hamyang, Namwon et etc. Cela veut dire que Grand Gaya avait les régimes politiques du niveau de Beakje et de Shilla pour gouverner plusieurs régions vastes.
Sur les poteries de Grand Gaya, les lettres de gand roi ‘대왕(大王)’ et de Habousariri ‘하부사리리(下部思利利)’ sont gravées et on y voit que le grand roi restant à Goryeong, capitale de Grand Gaya avait gouverné la région de Habu. Mais étant donné que plusieurs pays avaient leur propres noms à part dans la région de Grqnd Gaya jusqu'à la disparition de Grand Gaya, on ne peut pas dire que Grand Gaya avait un régime politique unifié.

Echanges internationaux

Grand Gaya avait fait des échanges avec Beakje et Shilla ainsi qu'avec la Chine et le Japon.
Pour les épreuves, on peut citer la structure de la tombe ancienne de Goari et les dessins de la fleur de lotus sur la peinture murale et les vases en bronze, les tasses de lampe et les pots avec le trou bien ouvert qui ont été découverts dans la tombe Jisqnri No 44. La louche en coquillage lumineux montre l'échange avec le Japon et le couteau avec l'anneau appuie l'échange avec Shilla. Comme on découvre les poteries et les outils en acier du parti de Grand Gaya partout au Japon, on peut savoir que la culture de Grand Gaya était transmise au Japon.
Print Top